Rencontre avec une fleuriste…

C’est par hasard que je suis tombée sur le site Web des Dames d’Alcantara fleuriste, cherchant alors un fleuriste qui faisait la livraison sur l’Île de Montréal. Voyons ce que Madame Dany Gaudet, fleuriste et arrière-arrière-petite-fille du fondateur des Fleuristes d’Alcantara, a à dire à propos de l’œillet!

Q. Tout d’abord, auriez-vous des trucs pour aider les gens à conserver plus longtemps leurs bouquets d’œillets?

R. Habituellement, les fleuristes vous remettent avec votre bouquet un petit sachet de vitamines. Il est important de l’utiliser tel qu’indiqué et changer l’eau de vos fleurs à tous les 2 ou 3 jours. Avant de les placer dans un vase, utilisez un couteau (et non un ciseau) pour biseauter (couper en diagonale) la tige des fleurs. Les œillets peuvent durer des semaines!

Q. Selon vous, quelle est la quantité d’œillet importée pour la région de Montréal?

R. Annuellement, je dirais que plus d’un million d’œillets devraient être commandés… pour Montréal seulement!

Q. Chez les Dames d’Alcantara, comment utilisez-vous l’œillet dans vos compositions de bouquets?

R. L’œillet, tel qu’on le connaît aujourd’hui, révolutionne les bouquets par ses différentes couleurs et textures et il est intéressant de voir qu’il est de plus en plus travaillé par les fleuristes modernes. De notre côté, nous utilisons l’œillet surtout en profondeur dans nos compositions florales, de là l’importance de la texture et de la couleur! Il y a un nouveau Dianthus, nommé « Green Ball », qui est magnifique : il est vert et poilu et peut durer des semaines (comme les autres œillets d’ailleurs!). À l’époque de mon grand-père, l’œillet était utilisé principalement pour les funérailles et les compositions florales pour décès. Les couleurs  offertes n’étaient que le blanc, le rose ou le rouge. Aujourd’hui, nous avons de nombreuses variétés d’œillets, cultivées à travers le monde.

Oeillet « Green Ball » ou Dianthus barbatus « temarisou »

Les Dames d’Alcantara, c’est une histoire de famille! Pour en lire plus sur ces cinq générations de fleuristes, cliquez ici.

Pour la conservation et si vous êtes aventureux, ma grand-mère disait de ne pas utiliser d’eau avec les œillets, mais de prendre de la limonade gazeuse à saveur de citron. Ce n’est rien de scientifique et les résultats restent à être prouvés!

Auteure : Marie-Ève Ouellet

Et vous, quels sont vos trucs pour conserver vos fleurs plus longtemps?

Cet article, publié dans La Campagne de l'oeillet SP, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s