Les propriétés naturelles de l’œillet

L’œillet est l’une des fleurs les plus cultivées sur la planète. Il en existe plus d’une centaine de variétés et certaines d’entre elles sont comestibles. Pourtant, son utilisation dans les produits naturels est très limitée. À ce jour, trop peu d’études ont été effectuées sur ses différentes propriétés.

La santé par les produits naturels occupe une place importante dans la vie actuelle. On remarque une préoccupation constante pour l’amélioration de notre qualité de vie, et les médecines parallèles peuvent contribuer au mieux-être, que ce soit par l’acupuncture, l’homéopathie, la massothérapie, l’aromathérapie ou toute autre approche.

Saviez-vous que de nombreuses plusieurs plantes possèdent des propriétés qui agissent sur l’organisme? Avant d’aborder les vertus et les effets indésirables de l’œillet du point de vue de la naturopathie, il serait bon de faire la distinction entre les différentes médecines naturelles existantes. Les médecines parallèles pratiquées au Canada relèvent de la responsabilité des provinces. Selon la réglementation canadienne, la plupart des médecines douces constituent une branche de la naturopathie. Au Québec, chacune de ces spécialités représente une discipline distincte. Au Québec, les naturopathes peuvent posséder un bagage en science, en nutrition et en aromathérapie et être diplômés d’écoles adhérant à différents courants de pensée. Le naturopathe, par définition, traite en utilisant des moyens naturels, s’occupe de l’hygiène de vie des personnes et accorde la priorité à la prévention des maladies plutôt que de leur traitement. Deux associations principales existent au Québec : l’Association des naturopathes agréés du Québec (ANAQ) et l’Association des Naturopathes professionnels du Québec (ANPQ). À l’échelle du Canada, l’organisme compétent est l’Association canadienne des docteurs en naturopathie (CAND). Bien que la naturopathie ne soit pas officiellement reconnue au Québec, ces associations œuvrent à la réglementation des pratiques dans ce domaine. Voici, en bref, les principales spécialités constituant les médecines parallèles :

  • acupuncture : médecine traditionnelle chinoise qui traite les patients par l’insertion d’aiguilles sur des points spécifiques du corps;
  • aromathérapie : traitement par les huiles essentielles;
  • homéopathie : traitement par l’administration de doses infinitésimales de remèdes qui, à plus fortes doses, produiraient par similitude les mêmes symptômes que la pathologie à traiter;
  • phytothérapie (herboristerie) : traitement par les plantes;
  • hydrothérapie : regroupe plusieurs traitements par l’usage de l’eau.

Les médecines parallèles sont souvent combinées, telle l’hydrothérapie, qui tire parti des vertus des huiles essentielles ou de divers extraits de plantes.

L’œillet d’Inde

L’œillet d’Inde (faisant partie des tagètes) a plusieurs propriétés et est appelé le safran d’Inde. Cette plante colorée et vigoureuse est antioxydante, cicatrisante, laxative, vermifuge et agit sur le système immunitaire. En infusion, elle contribuerait à épurer le sang. On peut aussi l’utiliser en compresse pour traiter les kystes, les furoncles et les plaies infectées.

Une distinction importante doit être faite entre l’œillet d’Inde et la calendula, et ce, bien que ces deux plantes soient de la famille des astéracées et qu’elles portent toutes deux le nom de marigold en anglais. La calendula a également une panoplie de propriétés intéressantes. Elle est antifongique et agit sur l’appareil digestif (ulcères, syndrome du côlon irritable, hémorroïdes, etc.), le système circulatoire (varices, œdèmes) et le système sanguin. Elle peut notamment être utilisée dans le traitement de la mononucléose. Elle aide aussi, en usage externe, à traiter les problèmes de la peau (acné, pied d’athlète, brûlures, cicatrices, coupures, etc.)

Le « vrai » œillet…

Dianthus, le « vrai » œillet (à savoir son huile essentielle) est beaucoup plus utilisé dans la fabrication des parfums que dans le traitement de la santé. L’œillet, par ses notes florales et épicées, donne du caractère aux cosmétiques et accentue la tenue des parfums. Toutefois, dans le folklore, on attribuait à l’œillet un pouvoir de guérison : on recommandait alors de placer beaucoup d’œillets dans la chambre d’un convalescent pour hâter la guérison grâce à leurs effluves. Aussi, en Espagne, on brûlait des œillets rouges comme rituel de guérison. Dans les anciennes pharmacopées, ses pétales étaient utilisés pour calmer la toux et l’irritation des voies respiratoires.

Une grippe à soigner? Voici deux recettes provenant du site « Se connaître » et susceptibles d’éloigner les virus. ATTENTION! Bien qu’ils soient jolis, les œillets achetés chez le fleuriste ne conviennent pas : ils ont souvent été traités avec des engrais et des pesticides et ne doivent pas être consommés! Nous ne voulons pas vous intoxiquer!


Infusion antigrippale :
faites infuser 50 grammes de pétales d’œillets dans 1 litre d’eau et buvez-en 2 tasses par jour.

Sirop de fin de grippe : faites infuser 200 grammes de pétales d’œillets dans ¼ de litre d’eau pendant 6 à 8 heures. Ajoutez ensuite quelques cuillerées de sucre et faites cuire ce mélange jusqu’à l’obtention d’un sirop. Prenez-en 2 à 4 cuillerées à soupe par jour pour guérir la toux.

 
Œillet, plante symbolique
(source photo)


Auteure : Julie St-Pierre

Références
Caroline Ouellet, B.A. ND
Passeport Santé.net, Naturopathie, http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=naturopathie_th
Aroma-Zone, Absolue d’œillet bio, http://www.aroma-zone.com/aroma/fiche_absolue_oeillet.asp
Herbes médicinales, Œillet d’Inde, http://www.herbes-medicinales.ca/herbes-medicinales/oeillet-d-inde.html
Se connaître, le blog qui vous change la vie…, Quelques plantes symboliques des révolutions, 2009-09-24, http://mieux-se-connaitre.com/?p=726
Pour trouver les produits mentionnés dans le présent article (huiles essentielles, teintures, onguents, tisanes) consultez votre herboriste ou visitez des boutiques spécialisées telles que Rachelle-Béry, Marché TAU ou La Bottine aux herbes.

Et vous, croyez-vous aux médecines douces ou y avez-vous recours pour vous soigner?

Cet article, publié dans La Campagne de l'oeillet SP, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s